Résultats 1 à 2 sur 2
FRAD052_F119/

Fondations. Feuillets détachés du registre précité (F. 118). Fondation d'un office le jour de la Saint-Antoine par Pierre Malingre, chantre de Saint-Jean-Baptiste (1528). Autres fondations par la corporation des bouchers (1533), par Simon de Coiffy, curé de Rocourt (1534). Qautre feuillets du registre cité ci-dessus F 118, dont deux sont numérotés 273 et 274. Autres fondations diverses (minutes extraites des collections citées ci-dessus F 117). Fondation de François Le Grand, marchand de Chaumont (1535), du chanoine Adrien Rose (1542), de Noël Petit, chanoine de Langres (1585), de Guillaume Rose, évêque de Senlis (1588), de l'abbé de Clairvaux Luppin Le Myre (1589), par Isabeau Hurtel, femme de Nicolas Masson, drapier à Chaumont (1598), par Claude du Fourneau, marchand à Chaumont (1602), par Jean Dubois, écuyer, seigneur de Roziers (1611), apr Bonaventure Girardin, veuve de ""Nicol"" de Gondrecourt (1617), par Charlotte de Thomassin, veuve de Pierre Maignien, conseiller au bailliage (1617). Fondation à la chapelle Sainte-Anne par la corporation des menuisiers (1624), par François mahien, lieutenant criminel au bailliage (1671, supplique au bailliage), par Félix Meurgey, Simon Gouriot et consorts, composant la communauté des drapiers (1666), par Jean Cochon et Jeanne de Fontaines, sa femme (1694), du chanoine Pierre Garnier (1700), de Claire de Beaudessan, veuve de Jean seigneur de La Coulonnière, conseiller au bailliage (1756), et du chanoine Graillet (1781). Notes de la main de P. A. Laloy concernant la fondation de Mme de Neuilly ( ? ) en 1712, et les prières des quarante heures (1763). • 1300-1400 Voir dans l'inventaireAjout à votre panier

FRAD052_F719/

Reconnaissance d'une somme de mille livres tournois souscrite par L. Guyard, premier sculpteur de S. A. R le duc de Parme (1783, 24 septembre, original). Notices historiques sur L. Guyard par Varney (1806) et par Jolibois (1841). Notes d'après ses lettres et des billets souscrits par lui, d'après sa correspondance avec le président Graillet et le chanoine son frère, et celle de ses héritiers avec Antoine Baratta, son exécuteur testamentaire à Carrare et avec M. Pizani. Extrait d'un projet de notice sur Laurent Guyard, qui a pour épigraphe : j'éveillerai pour toi la pitié, la justice de l'incorruptible avenir (Gilbert). Notes d'après les recueils de biographies, d'après l'abrégé de l'histoire ecclésiastique et civile du diocèse de Langres, en ce qui concerne le monument inachevé de Clairvaux. • 1700-1800 Voir dans l'inventaireAjout à votre panier