Saint-Broingt-les-Fosses. - Biens fonds. • 1293-1569 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

Présentation du contenu

- Devant Pierre, doyen de la chrétienté de Dijon, mandataire de l'official du chapitre de Langres, Etienne de Dijon, dit de Bourg, et Jacquette, sa femme, veuve de Vion dit Vaucerel, habitant de Langres, ratifient la perception des revenus de divers biens situés à Saint-Broingt-les-Fosses (« de Sancto Benigno ad faveas ») qui avait été faite par les gardiens de l'évêché de Langres, pendant tout le temps qu'avait duré la saisie des dits biens, 1293.

- Le cardinal de Givry, évêque de Langres, en considération des services que lui a rendus Henri de Sacquenay, écuyer, son maître d'hôtel, lui donne à cens pour vingt-neuf ans quarante ou cinquante ouvrées de vignes et « la place et lieu ou est de présent nostre four bannal dudict sainct Beroing-les-Fosses, tout en ruyne et inutile », 1554.

- Confirmation de ce bail par Pierre de Gondi, évêque de Langres, en faveur de Gui de Sacquenay, écuyer, fils et héritier d'Henri ci-dessus, 1569. (Scellé du contre-sceau, sur papier, pendant sur double queue de parchemin.).

Date de l'unité documentaire

1293-1569

Description physique

(Liasse.) - 3 pièces, parchemin ; 1 sceau.

Descripteurs

Cotes extrêmes : G 210