Luzy. - Biens fonds. • 1296-1735 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

Présentation du contenu

- Jean, évêque de Langres, déclare que Geoffroi de Montigny-en-Bassigny, chevalier, en sa présence, et Adeline de Ville, sa femme, en présence de Pierre, curé de « Lato Fonte » (Leffonds), ont vendu à Milon de Vaux, damoiseau de l'évêque, douze émines (aminas) de blé, moitié froment et moitié avoine, à prendre chaque année sur la mouture du moulin de l'évêque à Luzy, tenues de lui en fief, et ce moyennant soixante livres de tournois petits, 1296.

- Guillaume, évêque de Langres, après enquête, reconnaît que le curé de Luzy a le droit de bois mort dans le bois du Chesnoy, appartenant à l'évêque, 1353. (Copie collationnée de 1612.) Ce droit a été reconnu encore en 1630.

- Requête des religieux du Val-des-Écoliers, adressée à l'évêque de Langres, à qui ils demandent de leur abandonner en fonds cinquante arpents de bois dans le petit bois, en nature de broussaille, appelé la Vendue, situé près de leur abbaye, en échange du droit qu'ils ont de prendre du bois pour leur chauffage dans tous les bois de la baronnie de Luzy, 1624. A la suite est la déclaration, signée de l'évêque Zamet, qu'il avisera si le droit prétendu par les religieux lui paraît prouvé.

- Ordonnance de Jeannin de Castille, intendant de Champagne, prescrivant la démolition des ponts sur la Marne depuis Langres jusqu'à Saint-Dizier, et autres mesures destinées à arrêter les incursions de l'ennemi, 1643. (Copie collationnée de 1672.)

- Procédures relatives à la question de savoir qui devra payer les frais de la reconstruction du pont du moulin de Luzy, détruit en vertu de cette ordonnance, 1672-1674.

- Procès-verbal d'arpentage et plan d'un canton de bois appartenant à l'évêque de Langres, situé près du bois de la Vendue, au finage de Luzy, lieu dit Au-dessus du Sentier-aux-Moines, 1672.

- État double de la forêt de la baronnie de Luzy, dépendant de l'évêché de Langres, suivant deux arpentages de 1669 et de 1733.

Date de l'unité documentaire

1296-1735

Description physique

(Liasse.) - 8 pièces, parchemin ; 99 pièces, papier.

Descripteurs

Cotes extrêmes : G 321