Meurville (Aube). - Fiefs. • 1366-1692 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

Présentation du contenu

- Jean, seigneur de Châtillon-en-Bazois (Nièvre), de Moulinet et de Meurville, déclare tenir en fief de l'évêque de Langres, à cause de sa femme N. de «... Oulois » (déchirure) [Marguerite de Frolois], partie de la seigneurie de Meurville, une rente sur « une pièce de bique, » au finage de Bar-sur-Seine, des bois dans la forêt de « Bouciquan » (Bossican, Aube), 1366. (Sceau de Jean de Châtillon.)

- Foi et hommage présentés à l'évêque de Langres par François, comte d'Estaing, pour les seigneuries de Meurville et de la Grange-des-Prés relevant dudit évêque à cause du château de Mussy, et lui appartenant comme héritier bénéficiaire de Joachim, comte d'Estaing, à cause de sa qualité de fils aîné ; le bailli de Mussy a soutenu que ces devoirs étaient également dus pour le fief de Spoy (Aube), comme étant aussi mouvant de Mussy, 1692.

Date de l'unité documentaire

1366-1692

Description physique

(Liasse.) - 1 pièce, parchemin ; 3 pièces, papier; 1 sceau.

Descripteurs

Cotes extrêmes : G 434