1374-1497 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

Présentation du contenu

- Bernard de La Tour prête serment en présence de Pierre de Saint-Amour, archidiacre de Tonnerre, Aubry, primicier de Verdun, et autres chanoines de Langres, Jean Garnier, chevalier de Saint-Jean de Jérusalem, grand prieur de Champagne, Gui, seigneur de Choiseul, et autres, 1374.

- Sentence de commissaires délégués par le concile de Bâle, maintenant la validité de l'élection de Jean Gobillon comme évêque de Langres, à l'encontre de Philippe de Vienne, 1435.

- Procès-verbal de la prise de possession de l'évêché et prestation de serment par le mandataire de Philippe de Vienne, évêque élu, 1436.

- Procès-verbal de l'élection de l'évêque Gui Bernard, chanoine prébendé de Langres, licencié en droit civil, conseiller du Roi et maître des requêtes de l'Hôtel, 1454. L'élection avait lieu à cause du décès de Jean d'Auxi, dernier évêque, mort « in partibus Aquitanie ; » la nouvelle certaine en était parvenue à Langres le 10 novembre 1453, et il avait été inhumé le 12. Des chapitres avaient été tenus les 14 et 28 janvier 1454 sans aucun résultat : l'élection n'eut lieu que le 30 ; elle fut faite notamment par Simon de Brouille, doyen, Michel Leloup, trésorier, Gérard Traveillot, archidiacre de Dijon, Gilles d'Argentolles, archidiacre de Bar, Jean Robert, archidiacre de Lasçois, Odard Hennequin et autres chanoines prébendés. Parmi ceux qui avaient envoyé leurs procurations, on remarque Simon de Bergères, archidiacre de Bassigny.

- Plusieurs lettres missives de Charles VII, relatives à cette élection, signées : Charles, 1453-1454. Le 12 novembre, de Lézignan, il leur recommande Gui Bernard, et il leur fera connaître les motifs sérieux qui motivent cette recommandation « par aucuns de ceulx de notre conseil que brief envoyerons par devers vous pour ceste cause. » Le 23 décembre, des Montils-lès-Tours, il leur envoie l'abbé de Saint-Denis, « Janiet du Tillay, » bailli de Vermandois, Gui de Versailles, Jean « Herbergt, » maître des requêtes, et ordonne au bailli de Chaumont de se joindre à eux : les chanoines doivent comprendre l'importance qu'il y a pour lui de voir nommer à cet évêché une personne qui a son entière confiance, « considéré la situation de ladite ville et cité de Langres et des places et forteresses appartenant audit éveschié, qui sont assises ès fins et extrémitez de notre royaume. » Le 5 janvier, des Montils-lès-Tours, il confirme ses précédentes lettres, attendu que « aucuns on dit et publié que lesdites lettres que vous avons envoiées touchant ceste matière ne procèdent pas de nostre sceu et voulenté. » Le 21 janvier, des Montils-lès-Tours, il a appris que le chapitre a sursis à l'élection parce qu'on lui a présenté des bulles obtenues en cour de Rome par Ambroise de Cambray, or ces bulles « sont directement contre les saincts canons et décrez anciens, libertez de l'église de France et notre Pragmatique sanction ; » que le chapitre passe outre : il lui envoie Jean Dauvet, son procureur général, et Jean Haberge, son conseiller, pour lui notifier ses intentions.

- Le pape Nicolas V lève la sentence d'excommunication et d'interdit qu'il avait lancée contre les chanoines de Langres, qui avaient procédé à l'élection de Gui Bernard, comme évêque, malgré la nomination faite par le pape d'Ambroise de Cambrai, chanoine. Rome, 17 kal. Oct. 1454 (16 septembre). (Procès-verbal de l'exécution de cette bulle par Louis Raguier, évêque de Troyes, qui avait été commis avec les évêques de Nevers et de Paris, 11 décembre 1454. - Sceau de Louis Raguier.)

- Testament de Gui Bernard. Il veut être inhumé dans le chœur de l'église de Langres, devant le maître-autel, près de la tombe de Bernard de La Tour, à main droite ; confirme le don des dîmes de vin et de blé de Grenant qu'il a fait au chapitre ; lui donne ses ouvrages de Nicolas de Lyre, en sept volumes, qui seront placés dans la librairie du chapitre, à l'usage des chanoines, qui pourront même les emprunter ; plus les livres des Morales de Saint-Grégoire, en quatre volumes, ayant appartenu à l'hôpital de « Suxy » (Sussy, commune de Saint-Broingt-les-Fosses, Haute-Marne), lequel recevra en échange un grand missel acheté de ses deniers. Il donne : à l'abbaye de Saint-Remy de Reims, son psautier glosé, une bible en un volume « in papiro impressum, » etc. Comme il a reçu des habitants de Langres, en échange de sa renonciation au droit qu'il prétendait avoir dans la vente de Langres, trois mille livres tournois à employer au profit de son évêché, il donne audit évêché les acquisitions ci-après, faites par lui, savoir : la terre de Grenant, sauf les dîmes données au chapitre, les moulins de Mussy (Aube) et la terre de Corgirnon (Haute-Marne), achetée de la veuve du bâtard de Saulxurre et de la veuve de Jean d'Igny, chevalier. Il a fait entretenir et réparer les châteaux et maisons de l'évêché, qui ont été malheureusement démolis et entièrement brûlés par les Bourguignons, ce pourquoi son successeur ne devra pas inquiéter ses héritiers ; il a d'ailleurs fait élever « magnis sumptibus » la maison épiscopale de Langres, dans laquelle il convient que l'évêque demeure de préférence à ses châteaux et forteresses. Il fait divers dons aux églises dans lesquelles il a été bénéficier, savoir, Saint-Maurice d'Angers, « in qua fui primo beneficiatus, » Saint-Gratien et Saint-Martin de Tours, Saint-Martin de « Canda » et l'église de Saint-Maximin de « Corynone, » diocèse de Tours, dont il a été chanoine ; à plusieurs maisons religieuses, notamment à l'église des Frères-Mineurs d'Angers, dans laquelle sa mère est inhumée, à l'église Sainte-Croix d'Angers, dans laquelle il a été baptisé. Aussitôt après son décès on enverra au roi, par un messager spécial, le sceau de l'Ordre du Roi dont il était dépositaire en qualité de chancelier du dit ordre. Il nomme pour exécuteurs testamentaires son frère Etienne Bernard, seigneur d'« Escueilley, » son neveu Jacques Thoreau (« Thauri »), trésorier de l'église de Langres, et Pierre Robert, son secrétaire, 1480 (v. st.). (Copie du temps).

- Assignations données par Nicolas « de Foro, » doyen, et le chapitre de Langres, aux chanoines absents de Langres, pour procéder le 28 mai à l'élection d'un évêque en remplacement de Gui Bernard, 1481. Au dos sont les accusés de réception, signés des chanoines convoqués, et notamment : Martin Ruzé, conseiller au Parlement de Paris, archidiacre de Tonnerre, Simon Dorigny, conseiller audit Parlement, Antoine de Rye, doyen de la chapelle des ducs de Bourgogne. Avaient encore été convoqués Barthélémy de Boceracourt, archidiacre de Langres, et Pierre Guillier, archidiacre de Lasçois.

- Le chapitre de Langres, sur la demande de Jean I d'Amboise, évêque, accepte la résignation de cet évêché par lui faite sous réserve de certains revenus de l'évêché, sa vie durant, en faveur de Jean d'Amboise, bachelier en décrets, 28 décembre 1496. - Prestation de serment par l'évêque Jean II d'Amboise, 3 décembre 1497.

Date de l'unité documentaire

1374-1497

Description physique

(Liasse.) - 14 pièces, parchemin ; 2pièces, papier ; 1 sceau

Descripteurs

Grand domaine de recherche : Inventaires d'archives
Sous-domaine de recherche : Archives religieuses
Nom de personne : Amboise, Jean d' (bachelier en décrets)Amboise, Jean I d' (évêque de Langres)Amboise, Jean II d' (évêque de Langres)Argentolles, Gilles d' (archidiacre de Bar)Aubry (primicier de Verdun)Auxy, Jean d' (évêque)Bergères, Simon de (archidiacre de Bassigny)Bernard, Etienne (seigneur d'Escueilley)Bernard, Gui (évêque de Langres)Boceracourt, Barthélémy de (archidiacre de Langres)Brouille, Simon de (doyen)Cambray, Ambroise de (chanoine)Charles VII (roi)Dauvet, Jean (procureur général)Dorigny, Simon (conseiller au Parlement de Paris)Foro, Nicolas de (doyen)Garnier, Jean (chevalier de Saint-Jean de Jérusalem)Gobillon, Jean (évêque de Langres)Gui (seigneur de Choiseul)Guillier, Pierre (archidiacre de Lasçois)Haberge, Jean (conseiller)Hennequin, Odard (chanoine)Herbergt, Jean (maître des requêtes)Igny, Jean d' (chevalier)La Tour, Bernard de (chanoine)Leloup, Michel (trésorier)Lyre, Nicolas deNicolas V (pape)Raguier, Louis (évêque de Troyes)Robert, Jean (archidiacre de Lasçois)Robert, Pierre (secrétaire)Ruzé, Martin (conseiller au Parlement de Paris)Rye, Antoine de (doyen de la chapelle des ducs de Bourgogne)Saint-Amour, Pierre de (archidiacre de Tonnerre)Thoreau [Thauri], Jacques (trésorier de l'église de Langres)Tillay, Janiet du (bailli de Vermandois)Traveillot, Gérard (archidiacre de Dijon)Versailles, Gui deVienne, Philippe de (évêque de Langres)
Cotes extrêmes : G 14