Leuchey. - Droits en général. • 1235-1555 Voir dans l'inventaire Ajout à votre panier

Présentation du contenu

- Échange entre l'abbesse de Belmont et l'évêque de Langres : l'abbesse lui cède la moitié des tierces de Leuchey (de Locheio), appartenant à son abbaye, et l'évêque lui abandonne trois mines de blé, moitié froment et moitié avoine, mesure de Langres, à prendre chaque année sur sa grange de Leuchey (« Lochey »), 1235.

- Échange entre l'évêque et Jean, seigneur d'Arceaux (Côte-d'Or), chanoine de Langres. Ce dernier cède à l'évêque tout ce qu'il avait au territoire de Leuchey, consistant dans le tiers de ce que feu Hugue, dit Chanion, son oncle, archidiacre de Langres, y avait possédé, mouvant en fief du dit évêque, qui lui abandonne, en échange, pour sa vie, tous les revenus que l'évêché avait à Leuchey, sauf le produit des coupes de bois, 1299.

- En présence d'un notaire apostolique, de Jean d'Argillières, archidiacre du Dijonnais, et de Raymond de Scarampis, chancelier de l'église de Langres, Jacques, damoiseau, fils de feu Robert de Montigny-sur-Vingeanne, chevalier, vend à Jean de Chalon, évêque de Langres, tout ce qu'il avait dans la seigneurie de Leuchey, par indivis avec Hugue de Monetoy, chevalier, moyennant trente livres tournois de forte monnaie, 1331.

- Quittance de ces trente livres, donnée par Jacquet fils, du dit Robert de Montigny, pour tout ce qu'il avait « en la ville de Loyche », 1331.

- Aveu et dénombrement fournis à l'évêque de Langres par Guillaume Cardinal, seigneur en partie de Leuchey, pour sa part de la dite seigneurie, et entre autres choses trente-trois hommes y dénommés ; quant à la moyenne et basse justice, il l'a cédée précédemment à l'évêque, mais il a seul la taille sur eux. Cette seigneurie s'appelle communément la seigneurie de Saint-Beroing. La taille en question a été abonnée, tant par les prédécesseurs du dit Cardinal que par lui, savoir : à la somme de quatre livres, treize sous, quatre deniers tournois, qu'ils payaient à feu Gilles de Palace, écuyer, et à maître Guillaume Chabut, « taille par eulx modérée de grâce, à quoy les ay modéré et continué, à leur requeste », 1554 (v. st.).

Date de l'unité documentaire

1235-1555

Description physique

(Liasse.) - 5 pièces, parchemin ; 5 pièces, papier.

Descripteurs

Cotes extrêmes : G 585