Archives familiales de Failly et Deschamps (97 J)

par MOURIN Samuel ; sous la direction de François Petrazoller

Présentation

Cote

1

Cotes extrêmes

97 J 1-8

Intitulé de l'unité documentaire

Archives familiales de Failly et Deschamps

Date de l'unité documentaire

1612-1935

Description physique

Archives familiales de Failly et Deschamps divers

Type

Document d'archives

Nombre d'éléments

8

Métrage linéaire

0,20

Support

papier

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives départementales de la Haute-Marne

Langue des unités documentaires

français

Présentation du contenu

Ce fonds d'archives concerne deux familles nobles de la Meuse actuelle, familles de propriétaires fonciers et de militaires : celle de Failly, établie à Evres, qui tient en fief la Vouerie d'Evres, vassale de l'abbaye de Beaulieu, et celle Deschamps, suzeraine de Parois. Par mariage et par l'absence de descendant masculin de Failly, ces deux familles n'en font plus qu'une au tournant du XIXe siècle. La raison de la présence de ces papiers aux Archives départementales de la Haute-Marne pose question. Des actes ont bien été passés devant notaires à Saint-Dizier, un militaire a fait partie de la milice de Saint-Dizier, mais ces éléments sont noyés dans la masse, relative à la Meuse. La raison est ailleurs. La présence d'expéditions d'actes notariés passés devant un notaire chaumontais, dans la deuxième moitié du XIXe siècle, sans lien apparent avec les membres de la famille de Failly-Deschamps, peut laisser penser que là se trouve la source d'arrivée de ces papiers aux Archives de la Haute-Marne.

Les papiers de la famille de Failly se sont transmis et enrichis de génération en génération, mais pas toujours en ligne patrilinéaire directe. Le premier de Failly mentionné dans les titres est Jean de Failly. Il a pour héritiers Henry de Failly, qui épouse Louise Clément, et deux filles, qui transmettent la Vouerie d'Evres : Catherine de Failly, qui n'est plus vivante en 1674, qui épouse Charles Dumoulin, seigneur de Courcelles et d'Affleville, seigneur voué d'Evres ; Marie-Françoise de Failly, qui n'est plus vivante en 1665, qui épouse Jean de Varigny. C'est ensuite un Robert de Failly, qui semble posséder les titres. Il épouse Claude Thérèse Sainctin en 1682, veuve en premières noces de Claude Desnoye, demeurant à Vaubécourt. Ils ont deux filles, Anne et Gabrielle.

A partir de Gabriel de Failly, capitaine au régiment de Saintonge, demeurant à Pretz-sur-Argonne et décédé avant 1758, les titres sont désormais transmis en ligne directe. Il épouse Marie Anne Igier, fille de Claude Igier. Ils ont deux enfants, Claudette Françoise, mariée avec Jean de Biotère, et François Gabriel de Failly. Ce dernier, né en 1717 à Vaubécourt, capitaine d'infanterie, n'est plus vivant en 1804. Il épouse Jeanne Burnet, fille de Jean Burnet , marchand, maire de la justice d'Evres, et de Jeanne Gand. Trois enfants naissent de leur union : Marie Charlotte, religieuse, qui rompra ses voeux ; Charles Gabriel, ancien garde du roi, décédé en 1832, qui rend hommage pour le fief de la Vouerie d'Evres en 1780 ; et Jeanne Françoise, qui fait le lien avec la famille Deschamps.

Les papiers Deschamps s'ouvrent quant à eux avec ceux de Jacques et Louis Deschamps, seigneurs en partie de Parois. Le dernier, Louis, est chevalier et meurt en 1711. Il était marié avec Aime Personne, avec qui il eut trois enfants : Elisabeth, Anne-Thérèse et François Joseph Ferdinand. C'est ce dernier qui hérite des titres. Chevalier, seigneur de Parois, de Chépy et d'Autrecourt, décédé vers 1760, il épouse Charlotte de Rutand, décédée vers 1766. Ils ont deux fils : Jean Antoine Deschamps de Rutand, seigneur en partie de Parois, capitaine de dragon au service des Etats généraux des Provinces Unies, qui épouse Marie Agnès Bouget ; Louis Charles Deschamps, chevalier, seigneur en partie de Parois et seigneur de Chépy, décédé en 1802. En épousant Jeanne Françoise de Failly ce dernier unit les deux familles. Ils donnent naissance à Marie Catherine, veuve de Jean-Baptiste Hector Galliot, Nicolas Charles Gabriel, commis à la manufacture de Montgarny, qui n'est plus vivant en 1815, Jeanne Sophie, et trois autres enfants.

La transmission des papiers de Failly se fait alors par Jeanne Sophie, nièce de Charles Gabriel de Failly, et héritière de ce dernier, à l'instar des enfants qu'elle a avec Jérémie Constantin de Condé, d'Avocourt : Louis Claude Paul, lieutenant de dragon au 4e régiment provisoire ; Louis Charles Paul, chasseur au 26e régiment provisoire ; Jeanne Charlotte Caroline, veuve de Jean-Baptiste Nicolas Gillon, remariée avec Onézine de Fisson.

Enfin, le fonds est également composé des papiers de Jean-Baptiste Hector de Galliot, gendre de Louis Charles Deschamps et de Jeanne Françoise de Failly, né à Vaubécourt le 25 septembre 1737. C'est lui le militaire qui sert dans le bataillon de milices de Saint-Dizier, en tant que lieutenant en 1754, puis aide-major en 1761. Chevalier de Saint-Louis en 1778, il finit sa carrière au régiment d'Auxerrois après avoir fait les campagnes de la Guerre d'Indépendance américaine. Un de Ses descendants a tenté d'entrer dans la Société des Cincinnati de France, et a dans cette optique collecté les pièces.

Statut juridique

Archives privées

Rédacteur de la description

MOURIN Samuel, contrôle François Petrazoller

Date de création de la description

mercredi 9 juin 2010

Date de dernière modification de la description

jeudi 19 avril 2012

Sujet (liste-grandDomaine) : Inventaires d'archives Sujet (liste-sousDomaine) : Archives familiales

Contenu

Informations bibliographiques

Informations de publication

Déclaration de titre

Titre : Archives familiales de Failly et Deschamps (97 J)
Auteur : par MOURIN Samuel ; sous la direction de François Petrazoller

Déclaration de publication

Éditeur : Archives départementales de la Haute-Marne
Adresse : Chaumont
Date : 2010

Profil

Création : Instrument de recherche produit au moyen du logiciel Arkhéïa Aide au classement de la société Anaphore sarl, version 7-8.1 du vendredi 18 mars 2016 . Date de l'export : mercredi 6 avril 2016 (18:12 h)
Langue : Instrument de recherche rédigé en français